Les labels passifs se déclinent !

mercredi 8 novembre 2023 | La maison passive

Sommaire
2
3

Photo de une : Passivhaus Institut

Partout dans le monde, la notion de bâti­ment pro­duc­teur d’énergie se répand aujourd’hui. Logique donc, que les labels pas­sifs tiennent éga­le­ment compte de la pro­duc­tion locale d’énergie renou­ve­lable. C’est pour­quoi en 2015, le label est décli­né en « Bâtiment Passif Plus » et « Bâtiment Passif Premium », en plus de sa caté­go­rie la plus connue qui prend le nom de « Bâtiment Passif Classique ».

L’énergie Primaire Renouvelable supplante l’énergie Primaire Totale

Pour tenir compte dans les cal­culs de la pro­duc­tion pos­sible, le fameux pla­fond de 120 kWh/m².an en éner­gie pri­maire totale (toutes consom­ma­tions confon­dues), se trans­forme en Ep‑R, Energie pri­maire Renouvelable. Cette der­nière subit moins de déper­di­tion que l’énergie pri­maire élec­trique actuel­le­ment pro­duite, elle n’est donc pas impac­tée par les coef­fi­cients de conver­sion des éner­gies (2,6 en Allemagne pour l’électricité), son pla­fond tombe donc à 60 kWh/m².an pour le label clas­sique.

Les labels passifs « Bâtiment Passif Plus » et « Bâtiment Passif Premium » 

Valoriser les bâti­ments pro­duc­teurs d’énergie 

Pour ces 2 nou­velles décli­nai­sons, le besoin de chauf­fage est le même que dans le stan­dard clas­sique : 15 kWh/m².an. En revanche, elles pren­dront en compte la géné­ra­tion d’énergie par le bâti­ment lui-même et éva­lue­ront son inter­ac­tion avec les réseaux d’énergie qui l’entourent. Ces réseaux seront modé­li­sés dans une approche de long terme selon leur capa­ci­té à pro­duire l’énergie, à la sto­cker et à inter­agir avec le bâti­ment.

- Dans la caté­go­rie “Bâtiment Passif Plus”, le bâti­ment devra géné­rer au moins 60 kWh/m².an d’énergie par rap­port à l’emprise au sol du bâti­ment. Ses besoins en éner­gie pri­maire renou­ve­lable seront infé­rieurs à 45 kWhEp‑R/m²SRE.an.

- Pour la caté­go­rie “Bâtiment Passif Premium”, le bâti­ment devra géné­rer au moins 120 kWh/m².an d’énergie par rap­port à l’emprise au sol du bâti­ment. Ses besoins en éner­gie pri­maire renou­ve­lable seront infé­rieurs à 30 kWhEp‑R/m²SRE.an.

Enerphit pour la rénovation

Rénovation passive d'un EHPAD en résidence séniors à Bouchain..., au standard du passif en neuf ! Voir Hors-série n°22
Architecte : Philippe Caucheteux, BE et photo : Energelio.
Rénovation pas­sive d’un EHPAD en rési­dence séniors à Bouchain…, au stan­dard du pas­sif en neuf ! Voir Hors-série n°22
Architecte : Philippe Caucheteux, BE et pho­to : Energelio.

Ce label dédié à la réno­va­tion évo­lue avec une nou­velle prise en compte : celle de la zone cli­ma­tique qui fera varier le besoin de chauf­fage entre 15 et 25 kWh/m².an. Ce zonage est éga­le­ment en vigueur pour la solu­tion Enerphit par élé­ments, qui fixe des ambi­tions pour chaque élé­ment de la construc­tion et qui per­met d’améliorer consi­dé­ra­ble­ment un bâti­ment exis­tant pour­tant peu com­pa­tible avec le pas­sif.

Enfin, la solu­tion Enerphit par étapes per­met de pla­ni­fier la réno­va­tion pas­sive en plu­sieurs phases de tra­vaux, (avec une concep­tion pas­sive dès le départ) les pre­mières étapes don­nant droit à un label pro­vi­soire de pré-cer­ti­fi­ca­tion. Le label EnerPHit est éga­le­ment décli­né en Plus et Premium. On compte éga­le­ment quelques réno­va­tions au stan­dard du neuf. Actuellement la réno­va­tion ne concerne que 6 % des pro­jets label­li­sés.

Une constante : le logiciel PHPP

Programmé sous Excel

Pour le maître d’œuvre, le PHPP est facile d’emploi, puisque pro­gram­mé sous Microsoft Excel. Il s’accompagne d’un manuel qui per­met éga­le­ment de reve­nir sur de nom­breux aspects pra­tiques de la construc­tion pas­sive. En somme, c’est un outil d’accompagnement à la concep­tion pas­sive.

Le logi­ciel n’est pas à pro­pre­ment par­ler un outil de simu­la­tion dyna­mique, puisqu’il uti­lise la méthode d’approximation men­suelle. Il a cepen­dant été vali­dé concep­tuel­le­ment par la simu­la­tion dyna­mique et dans la pra­tique par plu­sieurs cen­taines de construc­tions dont les consom­ma­tions éner­gé­tiques ont été pas­sées au peigne fin sur de nom­breuses années, ce qui per­met de confir­mer par l’expérience la jus­tesse des résul­tats que four­nit le sys­tème.

Quelques feuilles du logiciel PHPP, préalable à tous les labels passifs
Quelques feuilles du logi­ciel PHPP

Attention aux erreurs de saisie !

Le PHPP est « L’outil » de la mai­son pas­sive par excel­lence, pour le neuf comme la réno­va­tion. Il est plus simple d’utilisation qu’un logi­ciel de simu­la­tion dyna­mique. Il impose tou­te­fois de “ren­trer” les don­nées de la construc­tion cor­rec­te­ment, sinon, les résul­tats seront aber­rants. Malheureusement, per­sonne n’est à l’abri d’une erreur de sai­sie ! Le logi­ciel compte plus de 30 feuilles de cal­cul.

Des données très précises

L’étude PHPP néces­site de connaître pré­ci­sé­ment la situa­tion géo­gra­phique (les don­nées cli­ma­tiques sont pré-enre­gis­trées), les plans de façades, les coupes, les vues 3D, le plan de masse et les masques solaires. Il faut éga­le­ment connaître la com­po­si­tion des parois (struc­ture, iso­lant, pare­ments exté­rieurs, cou­ver­ture, sou­bas­se­ment) per­met­tant de cal­cu­ler pré­ci­sé­ment les valeurs U et les ponts ther­miques, et les carac­té­ris­tiques pré­cises des fenêtres, portes d’entrée et de la ven­ti­la­tion (les carac­té­ris­tiques des VMC double flux cer­ti­fiées figurent déjà dans le logi­ciel).

Toutes les dimen­sions exté­rieures des sur­faces sont ren­sei­gnées (fenêtres, portes, murs, pla­fonds, toi­ture, dalle etc.), afin de cal­cu­ler au plus juste les déper­di­tions. Les masques sont impor­tants car ils influent sur les apports solaires pas­sifs. Enfin, il fau­dra entrer les apports internes (incluant éclai­rage, appa­reils élec­tro­mé­na­gers, bureau­tique… pré­vus dans la mai­son), les modes de chauf­fage et de pro­duc­tion d’ECS choi­sis.

La feuille de vérification

Le logi­ciel pro­duit alors la feuille de véri­fi­ca­tion qui valide ou non les choix du concep­teur : besoin de chauf­fage, éner­gies pri­maires totales, méthode men­suelle, sur­chauffe esti­vale… Il peut être néces­saire de modi­fier des épais­seurs d’isolants, des qua­li­tés de vitrage, la ven­ti­la­tion etc., le but étant de satis­faire aux exi­gences du label. Notons que les cal­culs préa­lables sont faits en consi­dé­rant une étan­chéi­té à l’air conforme à n50 ≤0,6 vol/h, ce qui res­te­ra à véri­fier en cours de chan­tier.

Acheter des anciens numéros

Retrouvez vos thèmes préférés et les bonnes adresses en consultant nos éditions passées !

Feuilletez un numéro

Magazine Habitat naturel N°88

Newsletter : inscrivez-vous !

Restez informé de la sortie de nos parutions et des événements clés du secteur !

Habitat naturel sur Facebook

Habitat Naturel

1 semaine 1 jour il y a

Le n° 97 n'est plus en kiosque que pour 10 jours ! Foncez découvrir cette magnifique maison passive signée Passiv'home ! Sinon c'est sur www.habitatnaturel.fr

Sur le même thème...

Eco construction menuiseries2

Menuiseries : double ou triple vitrage ?

by | Nov 9, 2023 | L'éco-construction | 0 Comments

Photo de une : Réalisation Atelier 3A. Menuiseries triples vitrages Smartwin Bois/alu d'André Menuiserie, certifiées passives. Voir hors-série n°18 D’un côté la...

Eco construction Reemploi1

Réemploi : comment (bien) faire ?

by | Nov 6, 2023 | L'éco-construction | 0 Comments

L’effet de la loi AGEC Antigaspillage pour une économie circulaire, la hausse des prix des matériaux, les délais, l’envie de faire mieux... le réemploi est dans toutes...

Ventilation : bouches chauffantes Brink

Ventilation, hygiène et performance énergétique

by | Nov 3, 2023 | L'éco-construction | 0 Comments

En une : ventilation : bouches chauffantes Brink L'air c'est la vie ! Au cours d’une vie nous inhalons 300 millions de litres d’air : 12 000 litres par jour en moyenne,...

Qualite de l'air intérieur

La qualité de l’air intérieur

by | Nov 3, 2023 | L'éco-construction | 0 Comments

Photo : Placo En 2001, la création de l’observatoire de la qualité de l’air intérieur par les pouvoirs publics marque la prise de conscience de cette problématique....

Recherche de fuites

Etanchéité à l’air : comment bien faire

by | Nov 3, 2023 | L'éco-construction | 0 Comments

Photo : Menuiseries Bieber. L’étanchéité à l’air est sans doute le point le plus critique à gérer dans une construction aujourd’hui, qu’il s’agisse de respecter la...

eco construction isolation1

Isolation thermique : le point clé du confort

by | Nov 2, 2023 | L'éco-construction | 0 Comments

Largement stimulée par les pouvoirs publics, la réglementation et les incitations fiscales, l’isolation thermique intérieure ou extérieure est enfin devenue une...

Eco-construction maçonnerie- Xella

Eco-construire en maçonnerie

by | Nov 2, 2023 | L'éco-construction | 0 Comments

Construction en blocs monomurs de béton cellulaire - Xella La culture constructive française se retrouve le plus généralement du côté de la « pierre » au sens...

Eco-construction: les aides et les formations

Les aides à la construction de votre maison et à sa rénovation

by | Nov 1, 2023 | L'éco-construction,L'éco-rénovation | 0 Comments

Photo de une : Thibaut Durand pour Hargassner France Chaque année, les règles changent ! Pour ne plus se perdre dans les crédit d'impôts, les prêts à taux zéro, les...

Maison bois Myotte-Duquet Charpentes

Eco-construction d’une maison : les étapes clés d’un projet réussi

by | Nov 1, 2023 | L'éco-construction | 0 Comments

Photo : Myotte-Duquet Eco-construire une maison est aujourd’hui un choix judicieux, tant du point de vue du confort que de celui de l’environnement. Mais comment entrer...

VOIR TOUS LES ARTICLES SUR La maison passive