Qu’est-ce qu’une maison bioclimatique ?

mardi 31 octobre 2023 | L'éco-construction

La concep­tion bio­cli­ma­tique est une manière rai­son­née de pen­ser une mai­son en adé­qua­tion avec son ter­rain et le cli­mat local. Une démarche archi­tec­tu­rale incon­tour­nable, dont l’objectif est une inté­gra­tion idéale de la mai­son dans son envi­ron­ne­ment de sorte à en tirer un pro­fit maxi­mal. Architecture de bons sens, toute construc­tion devrait être conçue comme une mai­son bio­cli­ma­tique !

1/ Prospection : choisir le terrain

Au cours de cette pre­mière étape, deux fac­teurs méritent toute votre atten­tion : le soleil et les vents. Le mieux est de choi­sir un ter­rain qui sau­ra à la fois pro­fi­ter du soleil (déga­gé au sud) et pro­té­ger la mai­son des vents domi­nants (le plus sou­vent à l’ouest et au nord). Notez qu’il est tout à fait pos­sible de cor­ri­ger un ter­rain en plan­tant des arbres et des haies, ajou­tant des reliefs pro­tec­teurs… autant d’idées à exploi­ter.

2/ Conception : jouer la carte de la compacité

La forme et plus encore la com­pa­ci­té sont des notions essen­tielles dans une démarche d’architecture bio­cli­ma­tique. Aussi, plus la mai­son est com­pacte, moins elle offre de sur­faces déper­di­tives. Le coef­fi­cient de forme per­met ain­si de mettre en rap­port les sur­faces déper­di­tives et le volume habi­table. Plus ce coef­fi­cient est faible, plus la mai­son est com­pacte. Il faut ensuite trou­ver le bon équi­libre avec la néces­si­té d’une façade suf­fi­sam­ment ouverte au sud. Notons aus­si, que la sim­pli­ci­té de la forme a une inci­dence sur le prix de la construc­tion.

Exemple d'éco-construction en cèdre à Mathon (16)
Construction bio­cli­ma­tique gîte Mathon (16) : orien­ta­tion, com­pa­ci­té, maté­riaux… tout y est ! – Biolande

3/ Orientation : bénéficier de la chaleur solaire

Dans une mai­son bio­cli­ma­tique, il faut savoir pro­fi­ter du soleil ! En orien­tant la mai­son vers le sud et en ajou­tant d’amples baies vitrées sur cette façade, on peut béné­fi­cier d’un maxi­mum d’apports solaires pas­sifs, qui per­met­tront de dimi­nuer les fac­tures de chauf­fage en hiver et donc les consom­ma­tions d’éner­gie.

4/ Protection : maîtriser le soleil d’été

La démarche bio­cli­ma­tique incite à se pro­té­ger des rayons en dehors de la sai­son froide afin d’éviter toute sur­chauffe. Ainsi, des débords de toi­tures peuvent être ajou­tés (dimen­sion­nés pour faire obs­tacle aux rayons d’été et lais­ser pas­ser le soleil d’hiver, plus bas dans le ciel). Autre outil de pro­tec­tion : les bar­dages à claires-voies dont l’orientation des lames per­met une sélec­tion entre rayons d’hiver et rayons d’été. Mais éga­le­ment les brise-soleils orien­tables, les stores, les voiles d’om­brage…

Ces pro­tec­tions sont encore plus néces­saires dans les régions du sud où elles sont en géné­ral dimen­sion­nées pour pro­té­ger éga­le­ment du soleil d’intersaisons.

5/ Plantation : profiter des végétaux

Le végé­tal est un allié éco­lo­gique de poids. Partout dans la mai­son, il joue un rôle déter­mi­nant. Les toi­tures végé­ta­li­sées, par exemple, per­mettent d’augmenter l’inertie ther­mique et apportent davan­tage de confort été comme hiver. Autour de la mai­son, ils offrent une ombre natu­relle bien­ve­nue lors des cha­leurs esti­vales, d’autant plus que grâce au phé­no­mène d’évapotranspiration, cette ombre est plus fraîche que n’importe quelle autre. D’autre part, des arbres à feuillage caduc implan­tés au sud de la mai­son per­met­tront de fil­trer les rayons du soleil en été ; tan­dis qu’en hiver, dépour­vus de leurs feuilles, ils les lais­se­ront pas­ser.

6/ Réalisation : ajouter une serre à la maison bioclimatique

On peut encore ampli­fier les apports solaires pas­sifs en ajou­tant à la mai­son une serre bio­cli­ma­tique en façade sud. Pour un meilleur résul­tat, elle sera pen­sée dès la concep­tion et encas­trée (trois de ses murs sont ceux de la mai­son). De même, elle doit pou­voir être occul­tée et sépa­rée du reste des pièces (cloi­son esca­mo­table). Enfin, il fau­dra son­ger à sa ven­ti­la­tion pour évi­ter les sur­chauffes esti­vales et éven­tuel­le­ment à sa pro­tec­tion en toi­ture pour les régions à fortes cha­leurs. Pensez dès l’a­mont à récu­pé­rer les eaux plu­viales pour arro­ser les espaces exté­rieurs (voir plus !).

Exemple ultime de la serre : la maison est construite dedans ! Voir n°79 - Kaseco
Exemple ultime de la serre : la mai­son est construite dedans ! Voir n°79 – Kaseco

7/ Disposition : réfléchir à l’organisation des pièces

Une mai­son bio­cli­ma­tique est aus­si bio­cli­ma­tique à l’intérieur ! C’est-à-dire que ses pièces sont orga­ni­sées en fonc­tion du besoin de confort qu’elles réclament. Les pièces où l’on passe plus de temps (salle à man­ger, salon…) seront donc pla­cées en façade sud. Ce sont dans ces pièces qu’il y aura le plus de vitrages. Les pièces de ser­vices ou les pièces tech­niques seront, à l’inverse, pla­cées au nord et ser­vi­ront « d’espaces tam­pon », amé­lio­rant le confort des autres pièces. Pensez éga­le­ment à l’é­vo­lu­tion future de vos besoins, une chambre acces­sible e plain-pied par exemple évi­te­ra de coû­teux amé­na­ge­ments le temps de l’âge venu.

8/ Isolation : se protéger hiver comme été

Pour une bonne ges­tion des apports solaires, il importe de com­bi­ner une bonne iso­la­tion (idéa­le­ment par l’extérieur) et des menui­se­ries per­for­mantes avec des murs dis­po­sant d’une bonne iner­tie ther­mique. Cela per­met­tra de lis­ser les pics de tem­pé­ra­tures (hiver comme été). Dans les mai­sons à ossa­ture bois, les dalles maçon­nées ou des murs en terre jouent par­fai­te­ment ce rôle.

9/ Construction : prendre le temps

« Aller tou­jours plus vite » est deve­nu une véri­table exi­gence, un plus, un gain… Mais construire bio­cli­ma­tique est un retour à la rai­son. Aussi faut-il lut­ter contre cette urgence et ne pas cher­cher à gagner du temps sur la construc­tion. Car c’est alors sur la qua­li­té que vous ris­quez de perdre. De même, ne cher­chez pas à éco­no­mi­ser sur ce qui ne se voit pas : fon­da­tions, iso­la­tion, choix des maté­riaux, main d’œuvre… ce sont sou­vent les postes les plus impor­tants pour la péren­ni­té de la mai­son. Des for­ma­tions existent pour bien pré­pa­rer votre pro­jet ! N’hésitez pas !

10/ Ventilation : renouveler l’air

Pour main­te­nir un air sain et une ambiance agréable dans une habi­ta­tion bio­cli­ma­tique, cette der­nière doit être bien ven­ti­lée. Une exi­gence qui ne remet abso­lu­ment pas en cause la tem­pé­ra­ture ambiante mais qui per­met de rem­pla­cer l’air vicié par de l’air frais. Certaines ins­tal­la­tions (ven­ti­la­tion double flux) per­mettent ain­si de récu­pé­rer les calo­ries de l’air sor­tant pour pré­chauf­fer l’air entrant ; d’autres (puits cana­dien) mettent à pro­fit la tem­pé­ra­ture du sol pour condi­tion­ner l’air entrant. 

Appliquer les prin­cipes du bio­cli­ma­tisme en réno­va­tion est éga­le­ment utile, même s’il fau­dra faire avec l’exis­tant. 

Acheter des anciens numéros

Retrouvez vos thèmes préférés et les bonnes adresses en consultant nos éditions passées !

Feuilletez un numéro

Magazine Habitat naturel N°88

Newsletter : inscrivez-vous !

Restez informé de la sortie de nos parutions et des événements clés du secteur !

Habitat naturel sur Facebook

Habitat Naturel

12 heures 17 minutes il y a

Formez-vous avec le Gabion !

Sur le même thème...

Eco construction menuiseries2

Menuiseries : double ou triple vitrage ?

by | Nov 9, 2023 | L'éco-construction | 0 Comments

Photo de une : Réalisation Atelier 3A. Menuiseries triples vitrages Smartwin Bois/alu d'André Menuiserie, certifiées passives. Voir hors-série n°18 D’un côté la...

Eco construction Reemploi1

Réemploi : comment (bien) faire ?

by | Nov 6, 2023 | L'éco-construction | 0 Comments

L’effet de la loi AGEC Antigaspillage pour une économie circulaire, la hausse des prix des matériaux, les délais, l’envie de faire mieux... le réemploi est dans toutes...

Ventilation : bouches chauffantes Brink

Ventilation, hygiène et performance énergétique

by | Nov 3, 2023 | L'éco-construction | 0 Comments

En une : ventilation : bouches chauffantes Brink L'air c'est la vie ! Au cours d’une vie nous inhalons 300 millions de litres d’air : 12 000 litres par jour en moyenne,...

Qualite de l'air intérieur

La qualité de l’air intérieur

by | Nov 3, 2023 | L'éco-construction | 0 Comments

Photo : Placo En 2001, la création de l’observatoire de la qualité de l’air intérieur par les pouvoirs publics marque la prise de conscience de cette problématique....

Recherche de fuites

Etanchéité à l’air : comment bien faire

by | Nov 3, 2023 | L'éco-construction | 0 Comments

Photo : Menuiseries Bieber. L’étanchéité à l’air est sans doute le point le plus critique à gérer dans une construction aujourd’hui, qu’il s’agisse de respecter la...

eco construction isolation1

Isolation thermique : le point clé du confort

by | Nov 2, 2023 | L'éco-construction | 0 Comments

Largement stimulée par les pouvoirs publics, la réglementation et les incitations fiscales, l’isolation thermique intérieure ou extérieure est enfin devenue une...

Eco-construction maçonnerie- Xella

Eco-construire en maçonnerie

by | Nov 2, 2023 | L'éco-construction | 0 Comments

Construction en blocs monomurs de béton cellulaire - Xella La culture constructive française se retrouve le plus généralement du côté de la « pierre » au sens...

Eco-construction: les aides et les formations

Les aides à la construction de votre maison et à sa rénovation

by | Nov 1, 2023 | L'éco-construction,L'éco-rénovation | 0 Comments

Photo de une : Thibaut Durand pour Hargassner France Chaque année, les règles changent ! Pour ne plus se perdre dans les crédit d'impôts, les prêts à taux zéro, les...

Maison bois Myotte-Duquet Charpentes

Eco-construction d’une maison : les étapes clés d’un projet réussi

by | Nov 1, 2023 | L'éco-construction | 0 Comments

Photo : Myotte-Duquet Eco-construire une maison est aujourd’hui un choix judicieux, tant du point de vue du confort que de celui de l’environnement. Mais comment entrer...

VOIR TOUS LES ARTICLES SUR L'éco-construction