Accueil
Mon panier
panier vide
M'abonner
En kiosque
Habitat Naturel n°92
Actualités
Echo, lotissement passif des Vosges
Espace Ressources
Tous nos articles sur le chauffages au bois !
Petites Annonces
A vendre Maison
LAHONCE (64)
675000 €

Panneaux de roseaux

Photo : Coeur de Village

Son coefficient de conductivité thermique (0,056 W/m.K) ne le positionne pas parmi les isolant les plus efficaces... De fait, le roseau est plutôt utilisé comme complément d’isolation. Mais c’est surtout sa forme (le panneau, développé en Allemagne), et sa résistance (aux agressions climatiques, à l’humidité) qui en font un matériau idéal pour l’isolation périphérique. Pour réaliser ces panneaux, les tiges sont empilées parallèlement et comprimées à l’aide de fils de fer. Les panneaux, de 20 à 50 mm d’épaisseur, sont fixés par vissage ou clouage, et sont superposés en fonction de la protection désirée. Ils forment ensuite un support idéal pour l’application d’un enduit. Notons qu’il est tout à fait envisageable de les poser en isolation intérieure, mais ce n’est sans doute pas le matériau le mieux adapté.

Accéder à l'espace Isolation
A DECOUVRIR
Étanchéité à l’air comment bien faire ?
La qualité de l’air intérieur