Accueil
Mon panier
panier vide
M'abonner
En kiosque
Habitat Naturel n°92
Actualités
Echo, lotissement passif des Vosges
Espace Ressources
Tous nos articles sur le chauffages au bois !
Petites Annonces
A vendre Maison
LAHONCE (64)
675000 €

Rénover, oui mais bioclimatique

Architectes : Romain Orfeuvre, David et Jean Fargette

2007 – Le puy-en-Velay

Comment transformer une maisonnette ni écologique ni confortable en une belle et généreuse maison saine et respectueuse de l’environnement ? Recette avec cette rénovation extension où une serre bioclimatique offre à la fois mètres carrés et chaleur gratuite.

Texte Claire Leloy - Photos : Jean-Jacques Orfeuvre

« J’ai choisi le Crédit Coopératif, non pour les taux qu’il propose, mais pour des raisons éthiques »
Jean-Jacques Orfeuvre, maître d’ouvrage

Le projet

La maison, orientée Nord/Sud, est de taille relativement restreinte, avec une emprise au sol de 20 m² sur 3 niveaux. Elle est installée sur un terrain peu profond (terrasses où l’on cultivait des vignes, appelées chambées) et dispose déjà d’une petite extension. L’idée des acquéreurs est d’agrandir cette extension et de la transformer en serre bioclimatique. Le projet, immédiatement suivi par un architecte sensibilisé à l’éco-construction, prend forme peu à peu : solaire passif, matériaux naturels, mur trombe pour stocker le rayonnement solaire. Les grands principes de l’architecture bioclimatique seront respectés, et l’architecte veille également à ce que cette réalisation conserve un caractère unique avec le maintien de la pierre brute du relief qui campe le mur intérieur côté Nord.

Son financement

Dans les faits, un premier crédit avait déjà été contracté en 2005 pour l’acquisition de la maison et du terrain (avec un taux de 3,50 % sur 15 ans, grâce à un Plan Epargne Logement), puis un second en 2006 pour lancer les premiers travaux (avec un taux de 3,85 % sur 15 ans). Une partie de ces emprunts a été remboursée. Mais, pour faire aboutir le projet d’extension bioclimatique, un nouveau crédit est nécessaire. Les taux ont évolué à la hausse entre 2006 et 2007... une banque classique leur proposait un taux d’environ 4,90 %. Grâce à la dimension écologique du projet, le Crédit Coopératif a pu consentir une réduction sur le taux de crédit et proposer ainsi un taux fixe de 4,50 %.

Les travaux ont été achevés en 2008. Aujourd’hui, la maison de vignes et son extension ne font plus qu’une seule et grande maison de plus de 150 m². Le principe de serre bioclimatique combiné à un mur en terre crue permet de bénéficier de calories gratuites en hiver pour un confort très appréciable à coût réduit.

Pour en savoir plus : lire habitat Naturel n° 28 et 31

 

Le Projet en bref :

Type de projet : rénovation/ extension

Lieu : Aighuille (43)

Livraison : fin 2008

Architectes : Romain Orfeuvre, David et Jean Fargette

Entreprise (construction bois) : entreprise Mirmand (43)

Surface initiale : 60 m²

Surface habitable après travaux : 150 m²

Plan de financement

Emprunt Eco-habitat : 110 000 €

Date : 2007

Durée de remboursement : 180 mois Taux : 4,50 % (TEG hors assurances)

Taux moyen constaté à l’époque : 4,90 % 

 

Accéder à l'espace Se lancer dans un projet
A DECOUVRIR
Les atouts du bois pour l’environnement
Les systèmes constructifs bois