Accueil
Mon panier
panier vide
M'abonner
En kiosque
Habitat Naturel n°74
Actualités
Qualiventil est né
Espace Ressources
Les 10 piliers du bioclimatisme
Petites Annonces
A vendre Maison
jouy le moutier (95)
695000 €

Se chauffer au miscanthus

Située sur la commune de Neuvy-Bouin, dans les Deux-Sèvres, l’entreprise HARGASSNER France NORD-OUEST a inauguré en 2015 son nouveau siège : un bâtiment en ossature bois BBC de 200 m², couvert de capteurs photovoltaïques. Ce bâtiment démonstrateur et ses deux hangars de stockage sont principalement chauffés au miscanthus, produit sur place.

Type d’installation : Chaufferie comprenant 3 chaudières Hargassner : une chaudière bûche HV 20 kW, une chaudière à granulés Classic-Lambda 35 kW et une chaudière EcoHK 70 kW.

Surface à chauffer : 200 m² sur 2 niveaux (bureau) - Volume à chauffer : 1000 m³.  

Type de chaudière : Chaudière mixte Hargassner EcoHK 70 kW avec EcoRA 350 et vis verticale. Rendement : 95 %. Puissance totale bureau : 9 kW - Puissance dépôt : environ 80 kW.

Informations complémentaires :

Une vis verticale permet le remplissage automatique du silo. Ce système breveté ne projette pas de poussières hors du silo. Hauteur de projection : 3,3 m - Trémie horizontale : 2,8 m avec grille antichute.

Une trappe de remplissage manuelle de Containergie permet de benner le combustible.

Alimentation : automatique par 1 vis verticale.

Régulation : LAMBDA-TOUCH’TRONIC. Elle gère sur le site : 2 zones plancher chauffant : bureau et salle de formation, 1 zone radiateur bureau atelier, 1 circuit aérotherme atelier, dépôt, 2 ballons ECS de 200 litres.

Entretien : L’entretien est effectué par les techniciens Hargassner lors des formations de leurs installateurs.

Stockage et combustible : Le miscanthus est cultivé dans un pré d’un demi hectare près de la concession. Il est récolté sec mi-avril puis stocké dans le silo de 36 m³. La récolte d’environ 40 m³ couvre environ 15 % de la consommation de l’ensemble du chauffage dépôt et bureau.

Situation de la chaufferie :

La partie chaufferie de 70 m², située à côté des bureaux présente les 3 types de chaudières à bois disponibles. Une trappe de remplissage située à l’extérieure de la chaufferie permet au camion benne de la scierie de Secondigny de vider directement le bois déchiqueté ou le miscanthus.

Bilan : Une concession équipée d’une installation démonstratrice des possibilités de la marque, conditions idéales pour la formation des techniciens et des installateurs. La culture du miscanthus occupe peu d’espace et rappelle le passé agricole du site. 

 

INFO MISCANTHUS 

Forte productivité : 12 à 20 tonnes / ha / an
Emprise au sol : 1 m² / plan
Récolte : mars / avril avec une ensileuse maïs
Investissement : environ 3 500 €/ha (rhizomes + implantation) ensuite 200 €/ha/an pour la récolte.

Une plante énergétique : 
Pouvoir calorifique inférieur : 
4,2 kWh / kg (à 17 % d'humidité)
Masse volumique : environ 120 kg / m³
Taux d'humidité : environ 17 % à récolte
Pouvoir énergétique pour 1 d’1 ha de miscanthus : chauffage annuel d'environ 1500 m³

 

Autre exemple :

Photos : Clément Thibaudin

 

Eric est agriculteur bio en Côtes d’or à Oigny.  Pour chauffer sa maison rénovée située dans un corps de ferme à 343 m d’altitude, il a remplacé son ancienne chaudière mixte Hargassner WTH par une EcoHK, plus performante et qui permet l’utilisation du biocombustible : parmi ses cultures, il dispose d’un champ de miscanthus.

Il est prévu une extension de 60 m² à sa maison de 140 m². La chaudière de 50 kW régule 2 zones de chauffage (plancher chauffant et radiateurs haute température) et un ballon d’eau chaude. La chaudière est alimentée par convoyeur à bande (sauterelle) à partir d’un silo maçonné de 15 m³ utiles.

Le miscanthus est récolté mi-avril. Il est ensilé et conditionné par la Coopérative Agricole De Déshydratation De La Haute Seine de Baigneux-les-Juifs.

Investissement total : environ 36 000 €

 

Accéder à la liste des dossiers
A DECOUVRIR
Le bois lamellé-croisé : CLT

 

Surélévation